Superhéros
Superhero
Dilate 1996
Traversant tel un somnambule la boutique ouverte 24/24h
Baptisée de néons
J'ai trouvé Dieu dans le rayon des cartes de voeux
Et maintenant je sais que Hallmark* avait raison
Et chaque chanson pop à la radio
s'adresse soudain à moi
Ouais, il est probable que l'art soit une imitation de la vie
mais la vie imite la télé
Car ça fait précisément deux semaines que tu es parti(e)
Deux semaines et trois jours
Et on va dire que tout à l'air différent à présent
Différent sous bien des angles
Avant j'étais un superhéros
Personne ne pouvait me toucher
Pas même moi-même
Tu es comme une cabine téléphonique
Dans laquelle j'ai buté je ne sais trop comment
Et maintenant regarde-moi
Je suis comme toutes les autres
Si j'étais vêtue de mes meilleurs atours
Accepterais-tu d'aller prendre un café avec moi
Et si je faisais mes tours avec la fumée et les miroirs
Saurais-tu toujours distinguer lequel est moi
Si j'étais nue et en train d'hurler
sur la pelouse devant ta porte
Allumerais-tu la lumière pour venir à mon secours
Si je criais voilà le connard
qui m'a fait ça
Qui m'a dépouillée de mon pouvoir
Qui m'a mise à nu
Avant j'étais un superhéros
Personne ne pouvait me toucher
Pas même moi-même
Tu es comme une cabine téléphonique
Dans laquelle j'ai buté je ne sais trop comment
Et maintenant regarde-moi
Je suis comme toutes les autres
Ca fait précisément deux semaines que tu es parti(e)
Deux semaines et trois jours
Et maintenant je suis quelqu'un d'autre
Différente sous bien des angles
Dis-moi ce que tu aimais chez moi
Et ne dis pas ma force et mon audace
Car maintenant je crois être à ta merci
Et c'est la première fois que ça m'arrive
Avant j'étais un superhéros
J'avais pour habitude de foncer pour me sauver
de moi même
Tu es comme une cabine téléphonique
dans laquelle j'ai buté je ne sais trop comment
Et maintenant regarde-moi
Je suis comme toutes les autres
Je suis pire que toutes les autres
Charlotte
Sleepwalking through the all-nite drugstore
baptized in flourescent light
I found religion in the greeting card aisle
now I know hallmark was right
and every pop song on the radio
is suddenly speaking to me
yeah, art may imitate life
but life imitates t.v.
'cuz you've been gone exactly two weeks
two weeks and three days
and let's just say that things look different now
different in so many ways
I used to be a superhero
no one could touch me
not even myself
you are like a phone booth
I somehow stumbled into
and now look at me
I am just like everybody else
if I was dressed in my best defenses
would you agree to meet me for coffee
if I did my tricks with smoke and mirrors
would you still know which one was me
if I was naked and screaming
on your front lawn
would you turn on the light and come down
screaming, there's the asshole
who did this to me
stripped me of my power
stripped me down
I used to be a superhero
no one could touch me
not even myself
you are like a phone booth
I somehow stumbled into
and now look at me
I am just like everybody else
yeah you've been gone exactly two weeks
two weeks and three days
and now i'm a different person
different in so many ways
tell me what did you like about me
don't say my strength and daring
'cuz now I think I’m at your mercy
and it's my first time for this kind of thing
I used to be a superhero
I would swoop down and save me
from myself
you are like a phone booth
that I somehow stumbled into
and now look at me
I am just like everybody else
I am worse than everybody else
Ani DiFranco
*Hallmark est une marque de cartes postales américaines, très réputée pour leurs pubs super niaises, dégoulinantes de bon sentiments etc.