Dilate
Dilate
Dilate 1996
Render 2002
So Much Shouting, So Much Laughter 2002
Madison Live 1.25.04 2005
Avant la vie ressemblait à la vie
Maintenant ça tient plus du showbiz
Je me réveille la nuit
Et je sais plus où est la salle de bain
Ni dans quelle ville je suis
Ni sous quel ciel je me tiens
Je me réveille dans le noir
Et j'ai plus la force de me poser des questions
Tout le monde a un squelette
Et un placard où le garder
Toi tu es le mien
Toutes les chansons ont un 'tu'
Un 'tu' à qui le chanteur s'adresse
Et cette fois c'est toi
Baby, cette fois c'est toi 

Quand j'ai besoin de m'essuyer le visage
Je le fais du dos de la main
J'aime prendre de la place
Juste parce que je le peux
Je prends ma robe
Pour essuyer ma boisson
J'en ai de moins en moins à faire
De ce que les gens pensent
Et tu es tellement gauche
Tu me déçois à chaque fois
C'est un peu comme notre blague filée
Sauf que c'est plus du tout drôle
Je veux juste que tu sois à la hauteur
De l'image de toi que j'ai créée
Je te vois et je suis tellement sur ma faim
Je te vois et je me dilate

Alors je marcherai sur la planche
Et je sauterai en souriant
Si je dois entamer mon déclin
Je le ferai avec style
Tu ne me verras pas céder
Tu n'entendras pas ma confession
Car tu m'as laissée avec rien
Mais j'ai déjà fait avec moins
Et j'ai appris chaque pièce pendant suffisamment longtemps
Pour trouver la porte
Après je l'entends se refermer derrière moi
Chaque clé marche différemment
Et j'oublie à chaque fois
Le fait d'oublier me caractérise
Ouais c'est ce qui me caractérise

Losque je dis que tu m'aspires le cerveau
La traduction exacte
C'est 'je suis amoureuse de toi
Et c'est pas super drôle'
Mais j'emploie pas des mots comme 'amour'
Parce que ce genre de mots importe peu
Mais ne prend pas cet air offusqué
Tu sais tu devrais plutôt être flatté
Et je me réveille la nuit
Dans le grand lit d'un hôtel
Les mains tatônnant vers l'interrupteur
Les mains tatônnant vers ma tête
Le monde est mon huître
La route est ma maison
Et je sais que j'y suis mieux
Bien mieux toute seule
Clara
Life used to be life-like
now it's more like showbiz
I wake up in the night
and I don't know where the bathroom is
and I don't know what town i'm in
or what sky I am under
and I wake up in the darkness and I
don't have the will anymore to wonder
everyone has a skeleton
and a closet to keep it in
and your mine
every song has a you
a you that the singer sings to
and you're it this time
baby, you're it this time

When I need to wipe my face
I use the back of my hand
and I like to take up space
just because I can
and I use my dress
to wipe up my drink
I care less and less
what people think
and you are so lame
you always disappoint me
it's kind of like our running joke
but it's really not funny
and I just want you to live up to
the image of you I create
I see you and i'm so unsatisfied
I see you and I dilate

so I’ll walk the plank
and i'll jump with a smile
if i'm gonna go down
i'm gonna do it with style
and you won't see me surrender
you won't hear me confess
'cuz you've left me with nothing
but i've worked with less
and I learn every room long enough
to make it to the door
and then I hear it click shut behind me
and every key works differently
I forget everytime
and forgetting defines me
that's what defines me

When I say you sucked my brain out
the english translation
is I am in love with you
and it is no fun
but I don't use words like love
'cuz works like that don't matter
but don't look so offended
you know, you should be flattered
and I wake up in the night
in some big hotel bed
and my hands grope for the light
and my hands grope for my head
the world is my oyster
the road is my home
and I know that i'm better
off alone
Ani DiFranco